Tour de la Bière en Bavière ou comment je suis devenue allergique à la levure

«Un bock le matin, dit George, un verre le soir, ou même deux. Cela ne fait de mal à personne. Il avait probablement raison. Harris et moi ne nous alarmâmes que lorsqu’il prit les bocks par demi-douzaines.»

Jerome K. Jerome «Les trois hommes en Allemagne»



 

Il est facile de deviner que cette histoire est sur la bière. En fait, sur la bière et le voyage. Mais principalement sur la bière…

J’ai un bon ami. Nous nous sommes rencontrés en 2005 à Geiselwind en Allemagne lors de à la première Fan Convention de Manowar en Europe. Notre amitié est une amitié à distance car nous ne communiquons pas trop souvent. Nous ne nous appelons même pas pour nous souhaiter un bon anniversaire. Mais dès qu’une aventure alcoolique et touristique apparait à l’horizon, notre tandem n’a pas son pareil.
La dernière fois, ce fut un appel inattendu:

– Salut, le Rouquin, comment ça va ? – Il m’appelle toujours au masculin).

– Où va-t-on? – Ai-je répondu enthousiasmée.

– J’ai une carte des brasseries bavaroises, ça te dit ?

– C’est bon, je fais ma valise !!!

En fait, voilà l’histoire. Rien à rajouter, car la suite se passe toujours avec le même scénario : nous nous voyons à l’aéroport, cette fois-ci à Munich, (nous arrivons de pays différents), nous buvons une ou deux pintes de bière sur place, pour marquer nos retrouvailles, puis nous louons une voiture, prenons la carte et … Rock ’n‘ Roll !

Voici le plan approximatif, sans compter des détours du genre : «Oh, regarde, Brauhaus (brasserie en allemand) à gauche ! On y va ?»

Jour 1: Munich – Fresing – Ingolstadt – Nuremberg – Bamberg

Comme toujours au début du voyage, nous sommes vigoureux et pleins d’attentes… Premier arrêt: Freising.

Nous avons passé la première nuit à Bamberg.

Ok, une dernière et on va dormir!

Jour 2: Burgwindheim – Schlüsselfeld – Geiselwind – Rothenburg ob der Tauber – Bad Windsheim

Le matin, comme d’habitude, nous sommes déterminés à continuer au même rythme.

La brasserie àBurgwindheim était encore fermée à notre arrivée, mais ils sont ouvert rien que pour nous. Quelle chance!

Bien évidemment, il nous était impossible de rater l’occasion de passer par cet endroit «culte»., Tout a commencé à Geiselwind.

Les murs anciens comme j’aime

Nous sommes non seulement des amateurs de bière, mais aussi des gens ayant soif de découvertes, nous avons donc prévu des petites visites culturelles. Par exemple, Rothenburg ob der Tauber qui méritait absolument notre attention. Puis, un saut rapide dans un lake sur le chemin et Bad Windsheim pour la nuit.

Jour 3: Pahres – Ebing – Tiefeneller – Ebensfeld – Kulmbach – Oberaisfeld

Juste après le petit déjeuner, nous nous sommes retrouvés à Pahres, où nous avons découvert cette fontaine étrange en forme d‘équipement pour fabriquer de la bière.

Nous avons passé par Ebing and Ebensfeld (les noms sont drôles pour ceux qui parlent russe). Nous nous sommes arrêtés à Tiefeneller un peu plus pour reprendre notre souffle. Mais, finallement, non…

Ce jour-ci, le programme culturel était prévu dans Kulmbach. Il y a un château très mignon selon les guides. Avec notre chance, nous sommes arrivés en plein festival de la bière locale.

Oops!!!

Jour 4: rétour à Munich

Toutes les bonnes choses ont une fin.

Nous avons consacré le dernier jour à notre retour à Munich pour y prendre nos avions et partir chacun dans son pays. Bien sûr, ce n’était pas le chemin direct. Nous avons fait plein de détours avec le traditionnel « Oh, Brauhaus, on essaye ?»

La chose étonnante, est la quantité des costumes traditionnels. On dirait bien que les bavarois les portent même pour aller au travail.

Pour résumer, avec tous les détours, nous avons loupé l’avion… Mon avion, plus précieusement. Mais c’est une autre histoire…

On The Road

 

Posted on in Sur Les Pas Du Vent