Qui je suis?

Bonjour, je m’appelle Irina Markiza. En tout cas, la majorité des mes ami(e)s réels et virtuel(le)s me connaît sous ce nom. Je suis une fille russe qui vit à Paris depuis plus de 10 ans. Je suis venue par mes propres ailes et j’ai appris à vivre dans un pays d’exil toute seule. J’ai survécu, malgré les difficultés d’adaptation, différence des mentalités et sans parler un mot en français. Premièrement, j’avais comme idée d’écrire un manuel de survie sur une terre étrangère, en quelque sorte «Les ennuis et les misères d’une fille russe à Paris», mais cela n’a pas pris.

Sans avoir un passe-temps favori, je m’intéresse un peu à tout: je voyage beaucoup, j’adore découvrir de nouvelles cultures, je parle plusieurs langues, je suis dépendante des jeux vidéos, donc j’essaye de ne pas consacrer trop de mon temps à cela. Je sais coudre, tricoter, broder, mais je n’aime pas trop car je ne tiens pas sur place. En revanche je passe la moitié de ma vie à lire – ceci explique le nombre des citations dans mes textes. Je ne supporte pas rester entre quatre murs, j’ai un besoin permanent de sortir quelque part. Je suis capable de prendre en main des connaissances basiques dans presque n’importe quel domaine, car j’apprends vite. Pour les amateurs d’astrologie, je suis Verseau.

Il y a plus de 10 ans, j’ai déjà commencé à faire un reportage sur ma vie en ligne, mais uniquement en russe. Avec le temps plein des choses privées se sont ajoutées, du coup le blog s’est transformé en journal intime et par la même raison j’étais obligé de le fermer.

Pendant un bon moment, j’avais comme idée de faire un blog multilingue. Parfois, on a envie de discussions, d’enquêtes sociales ou de partager les pensées qui nous préoccupent. L’intérêt est de discuter avec le monde entier, pas juste avec les gens de mon pays. Comme on dit, les avis sont partagés. Mais plus le temps est passé, plus j’ai eu de doutes à ce que ma vie puisse intéresser quelqu’un. Et là, je me suis trompée. Un producteur télé a voulu faire un reportage sur Irina Markiza. Franchement, je suis toujours confuse, mais après tout, pourquoi pas. Il faut admettre que la création de ce site indépendant m’a pris presque un an et demi, car je n’avais absolument pas d’idée par où commencer. Et puis, je suis une personne très faignante et irresponsable, j’avais donc peur de tout abandonner assez vite. Finalement, je suis là !

Mesdames et Messieurs… roulement de tambour… Permettez moi de vous présenter mon nouveau blog :

«Noblesse Oblige» !!!

Il y a une seule et unique règle ici – pas de manque de respect ! Votre opinion, même complètement opposée à la mienne est prise en compte et a le droit d’exister. Des discussions mouvementées et vives sont bienvenues, argumentées par les liens vers les sources, bien entendu. Même avec des gros mots si c’est nécessaire pour augmenter le sens, mais sans les insultes et les humiliations. Pour la moindre violation – je vous bannirai, car je n’ai pas de temps pour la faible estime de soi, des complexes d’enfance ou je ne sais quoi d’autre qui provoque les gens à commencer des «guerres de canapé».  Autrement dit: Noblesse Oblige.